Image Image Image Image Image

Ashtanga Vinyasa Yoga

Asthanga Vinyasa Yoga : l’histoire d’une transmission ininterrompue « parampara »


 

L’Ashtanga vinyasa Yoga, tout comme bien d’autres styles de Yoga, n’existerait pas sans Sri Tirumalai Krishnamacharya (1888-1989).

Il sauva le Yoga traditionnel de l’oubli et fonda les bases de notre style de Yoga moderne.

Sri tirumlai Krishnamacharya

Ce grand sage et yogi voyagea dans l’Himalaya vers 1916 pour apprendre le Yoga. Il y rencontra son guru Sri Ramamohan Brahmachari et passa sept ans et demi à ses côtés, durant lesquels il apprit le système de l’Ashtanga Yoga.

Il le relaya à partir de 1933 d’abord à Mysore puis à Madras (Chennai) à de nombreux étudiants indiens et occidentaux. Parmi les plus connus, on peut compter Sri K. Pattabhi Jois et BNS Iyengar, Indra Devi, BKS Iyengar et son fils TKV Desikachar.

Les styles de Yoga façonnés par ces maîtres ont donc pour origine la même famille. Ses représentants étaient simplement élèves du grand maître Krishnamacharya à différentes époques. Il enseigna la forme originelle la plus traditionnelle de son Yoga, l’Ashtanga Yoga, à Mysore.

A Madras, son style changea pour devenir le Vini Yoga.

Lors de son départ de Mysore Krishnamacharya laissa sa succession à son étudiant le plus ancien, Sri K. Pattabhi Jois.

Krishnamachara

Atelier avec patrick Frapeau yoga

Sri K. Pattabhi Jois

Sri K. Pattabhi Jois(1915-2009) étudia pendant près de 25 ans la philosophie, l’art des asanas et le pranayama auprès de Krisnamacharya.

Il fonda en 1948 dans sa maison de Laxmipuram l’institue de recherche de l’ashtanga yoga.

Il élabora le « Yoga Mala » entre 1958 et 1960 et fut publié en 1962. « Mala » signifie guirlande et désigne les positions liées comme les perles d’un chapelet par le souffle et le mouvement en Ashtanga Yoga.

Ce n’est que dans le milieu des années soixante que Pattabhi Jois commença à être connu en Europe et aux Etats Unis. Depuis des étudiants du monde entier viennent étudier à Mysore

Sri K. Pattabhi Jois enseigna toute sa vie jusqu’à quitter ce monde le 18 mai 2009, transmettant ainsi précisément ce que son professeur T. Krishnamacharya lui avait enseigné.

Aujourd’ hui c’est  R sharat Jois  le petit fils de Pattabhi qui transmet avec passion l’enseignement de son grand père dont il fut l’élève pendant plus de 20 ans.

La méthode


 

L’essence de l’ashtanga yoga vinyasa est la synchronisation de la respiration et du mouvement. La respiration lance le mouvement puis le mouvement et la respiration se fondent l ’un dans l’autre.

  • La respiration

Dans le vinyasa la respiration est longue , sonore , profonde , on l’appellera «  ujjayi ». A cela vient s’ajouter les bandhas

  • Les bandhas

Les bandhas sont une sorte de verrous internes énergétiques qui activés ont pour effet de débloquer l’énergie et  de la canaliser.

Combinés à la respiration ils permettent d’augmenter le prana (énergie vitale). Ils donnent à la pratique stabilité et légèreté , force et souplesse.

Ils sont au nombre de trois : Mula bandha, uddiyana bandha et jalandhara bandha.

Le troisième élément fondamental de cette pratique est la concentration du regard : le dristi.

  • Dristis

Dans chaque asana les yeux doivent fixer un point précis appelé dristi, ils sont au nombre de neuf, tous ayant pour but de tourner le regard vers l’intérieur pour une meilleure concentration.

  • Tristana

Lorsque ces trois éléments respiration, bandhas, dristis, fusionnent fluidité et grâce se dégagent de la pratique. Ils ont un effet méditatif sur le pratiquant.

Tristana s’obtient par la persévérance, c’est la répétition qui permet d’acquérir l’aisance nécessaire donnant aux transitions et postures subtilité.

  • Les postures

L’ashtanga yoga classe les postures (asanas) en trois groupes.

→ La série des postures préliminaires : elle aligne et purifie le corps

→ La série intermédiaire : purifie le système nerveux

→ Les séries avancées allient force et grâce du mouvement

Chaque série a été conçue de façon précise et chaque niveau doit être parfaitement maîtrisé avant de passer au suivant. La série préliminaire, par laquelle débute la pratique des asanas, initie les élevés  aux principes et à la technique de synchronisation de la respiration et du mouvement.

Postures de Yoga

 

Vinyasa yoga


Bienfaits du Yoga Vinyasa

 

Apparenté à l’ashtanga vinyasa yoga par son aspect dynamique et par la synchronisation  respiration – mouvement ; à la différence que les séquences ne sont pas prédéfinies.

Inspiré par un thème philosophique, thérapeutique ou  mettant l’accent sur une famille de posture comme l’ouverture de la cage thoracique, l’enseignant combine asanas, vinyasa et pranayama pour créer une séquence intelligente et harmonieuse.

 

Les bienfaits de l’ashtanga vinyasa yoga


 

  • Les poses ont été soigneusement organisées en une séquence spécifique, afin d’accéder à tous les muscles du corps en les étirant et les tonifiant, ainsi qu’aux nerfs, organes, glandes et canaux d’énergie.
  • En exécutant les poses dans la séquence indiquée les éleves obtiennent vigueur, force,  souplesse et stabilité de l’esprit.
  • L’ashtanga yoga accroîtra votre souplesse, votre force mentale et physique, améliorera votre concentration. Par la réharmonisation du système musculo-squelettique, votre corps sera purifié et votre esprit relaxé.
  • La respiration volontaire est le moyen le plus important dont nous disposons pour augmenter la résistance organique.
  • Elle  donne un équilibre ionique du sang qui permet d’éviter ou de soutenir le combat des maladies infectieuses.[/one_half_last]